Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


« Pour quelle raison tous ceux qui ont été des hommes d'exception, en ce qui regarde la philosophie, la science de l'État, la poésie ou les arts, sont–ils manifestement mélancoliques, et certains au point même d'être saisis par des maux dont la bile noire est l'origine, comme ce que racontent, parmi les récits concernant les héros, ceux qui sont consacrés à Héraclès ? »


Section XXX des Problemata  intitulée «De la réflexion, de l'intellect et de la sagesse »

 

Fais en sorte par tous tes efforts
Que Dieu te donne les huit sagesses.
On appellera facilement homme sage
Celui qui ne se laisse aveugler
Ni par la richesse ni par la pauvreté.

Celui qui cultive une grande sagesse
Supporte également plaisir et tristesse.
Est aussi un homme sage
Celui qui supporte la honte
Comme la gloire.

Celui qui se connaît soi-même et s’abstient du mal,
Cet homme est sur le chemin de la sagesse
Qui en place de vengeance
Prend son ennemi en pitié.
Il s’éloigne par sa sagesse des flammes de l’enfer

Celui qui sait discerner la tentation du diable et
Sait y résister par la sagesse que Dieu lui octroi.
Celui qui en toute circonstance garde son cœur pur
A choisi le couronnement de la sagesse.
Et celui qui aime vraiment Dieu
Est un chrétien pur et pieux.

Albrecht Dürer, 1509

Durer_Melancholia_I.jpg

Duerer-Ritter--Tod-und-Teufel.jpgdurer-saint-jerome.jpg

Melencolia I  est le nom d' une gravure sur cuivre d'Albrecht Dürer datée de 1514. Le titre est pris de l'œuvre où il apparaît comme un élément de la composition. Melencolia I est considérée comme faisant partie d'une série, Meisterstiche, comprenant Le chevalier la mort et le diable, 1513; Saint Jérôme dans sa cellule, 1514.


Fiche de l’épreuve conservée au musée Condé.

Domaine: estampe

Titre/ La mélancolie

Auteur/exécutant: DURER Albrecht

Précision auteur /exécutant: Nuremberg, 1471; Nuremberg 1528

Période création/exécution: 1er quart 16e siècle

Millésime création/exécution: 1514

Matériaux/ techniques: burin

Mesures: H. 24.1; L 19 (cuvette); H 27; L 21,6 (feuille)

Inscriptions: monogramme; daté

Précision inscriptions: Monogramme et date en bas à droite

Sujet représenté: figure (femme, mélancolie, assis, chien, livre, compas, cloche, chauve-souris, mer)

Lieu de conservation: Chantilly; Musée Condé

Statut juridique: propriété privée personne morale; donation sous réserve d’usufruit; Chantilly; musée Condé; interdiction de prêt et de dépôt

Date d’acquisition: 1886 date d’acquisition; 1887 entrée matérielle

Anciennes appartenance: Orléans Henri d’; Aumale duc d’

Numéro d’inventaire: EST 232

Commentaires: All. II

Exposition: Chantilly, musée Condé, 2003-2004, «Albrecht Dürer (1471-1528) et la guerre allemande au musée Condé à Chantilly, catalogue par Nicole Garnier-Pelle n°49, repr

Bibliographie: Adam von Bartsch, "Le Peintre-Graveur", vol. I-XXI, Vienne, 1803-1821, "A. Dürer", vol. VII, 1808, n° 74 - Panovsky, 1987, p. 248-250 - Sophie Renouard de Bussierre, exp. Paris, musée du Petit Palais, 1996, "Albrecht Dürer, oeuvre gravé", n° 196 p. 214-248

Copyrignt notice: © direction des musées de France, © musée Condé, 2003

Crédits photographiques: © Réunion des musées nationaux

 

Fiche de l’épreuve conservée au musée Unterlinden.

Domaine: estampe

Titre/ Mélancolia I

Auteur/exécutant: DURER Albrecht

Précision auteur /exécutant: Nuremberg, 1471; Nuremberg 1528

Ecole: Allemagne, Franconie

Période création/exécution: 1er quart 16e siècle

Millésime création/exécution: 1514 en

Epoque/ style/ mouvement: gothique tardif

Matériaux/ techniques: burin

Etat de conseration: Mauvais état, Etudes et restaurations: 2005

Mesures: H. 24.1; L 19 (cuvette); H 27; L 21,6 (feuille)

Inscriptions: signé; daté, inscription, marque de musée

Précision inscriptions: monogramme AD (b. d.) ; 1514 (b. d.) ; MELENCOLIA I (h. g.), 14 (h. d.), BD G12466 (inscriptions manuscrites au graphite, revers) ; tampon Société Schongauer (encre rouge, b. d., revers)

Sujet représenté: figure (allégorie, mélancolie, femme, aile, assis, chien, angelot, compas, livre, sphère, sablier, balance, cloche, échelle, rabot, outil, arc-en-ciel, chauve-souris, bourse, clef, lac, port)

Précision sujet représenté: carré magique, rabot

Lieu de conservation: Colmar; Musée d’Unterlinden, musée de france au sens de la loi N°2020-5 du 4 janvier 2002

Statut juridique: propriété privée personne morale; achat; Colmar; musée d’Unterlinden

Date d’acquisition: 1986 acquis

Numéro d’inventaire: 86.12.1

Exposition: Histoire du musée d’Urterlinden et de ses collections de la révolution à la première Guerre mondiale, Colmar, musée d’Uterlinden, 3 avril-3 novembre 2003 (sans référence)

Bibliographie: The Illustrated Bartsch, New York, 1981, vol. 10 (7), p. 65-66, n° 74-I (87), 74-II (87), vol. 10 (Commentary), p.163-167.
Bulletin de la Société Schongauer 1983-1986, Colmar, musée d'Unterlinden, 1987, p. 52.
René Ebtinger, A propos de la Melencolia d'Albrecht Dürer, Ancolies. Approches psychanalytiques phénoménologiques et esthétiques des mélancolies, Strasbourg, 1999, p. 255-293, fig. 1

Copyrignt notice: © Colmar ; musée d'Unterlinden, © Direction des Musées de France, 2006

Crédits photographiques: © musée d'Unterlinden de Colmar

 

 

Bibliographie:

 

Saturne et la mélancolie

Raymond Klibansky, Erwin Panofsky, Fritz Saxl 

Broché: 737 pages

Editeur : Gallimard (26 septembre 1989)

Collection : Bibliothèque illustrée des histoires

Langue : Français

Quatrième de couverture

De ce livre devenu presque légendaire, on ne sait ce qui, aujourd'hui, contribue davantage au prestige : l'intense et sombre rayonnement du sujet, qui plonge au plus profond de la civilisation occidentale et du cœur humain ; l'envergure chronologique et géographique de l'étude ; l'ampleur et la richesse d'analyse qui en font le monument le plus accompli de la méthode iconologique de E. Panofsky, laquelle consiste à déchiffrer la signification d'une œuvre d'art par l'exploration historique et culturelle de ses formes : la constellation des trois auteurs aux noms illustres dont le concours donne un sommet d'érudition dans des domaines aussi divers que la médecine, l'astrologie, la poésie, la métaphysique, sans même parler des arts visuels. Ou bien encore l'histoire du livre qui résume à elle seule celle du XXe siècle. Ses origines remontent en effet à 1923, l'année du putsch de Hitler à Munich, avec la publication par Panofsky et fr. Saxl de Durers "Melencolia 1".Le livre étant épuisé, les deux historiens d'art s'adjoignirent, dans le cadre de la bibliothèque de Warburg, la collaboration de R. Klibansky, spécialiste de le philosophie antique et médiévale. L'arrivée de Hitler au pouvoir, l'exil obligé des auteurs interrompirent le travail. Puis vint le bombardement de Hambourg qui détruisit l'original allemand de l'ouvrage prêt à sortir dans l'été 1939. La version anglaise, autrement dit le nouvel original, ne put paraître qu'en 1964. Elle comprend quatre parties. La première, "La notion de mélancolie et son évolution historique", traite de la mélancolie dans la littérature physiologique des Anciens et dans la médecine, la science et la philosophie du Moyen-Age. La deuxième, "Saturne, astre de la mélancolie", étudie l'idée et l'image de Saturne dans la tradition littéraire et picturale. La troisième partie est consacrée à la Melancholia generosa des florentins du Quattrocento. La quatrième enfin s'occupe de Durer, de sa mystérieuse gravure et de sa longue postérité. La traduction française, prévue depuis des années, a été elle-même retardée par la perte de l'illustration d'origine, qu'il a fallu reconstituer. Les ultimes compléments de R. Klibanskyn en font une édition définitive.

 

Mélancolie : Génie et folie en Occident

Jean Clair , Philippe Comar, Guillaume Faroult , Stéphane Guégan , Collectif )

Broché: 501 pages

Editeur : Editions Gallimard (30 octobre 2008)

Collection : LIVRE D'ART

Langue : Français

Présentation de l'éditeur

Aucune disposition de l'âme n'a occupé l'Occident aussi longtemps et continûment que la mélancolie. Le sujet reste au cœur des problèmes auxquels l'homme est aujourd'hui confronté et il touche de multiples domaines : la philosophie, la littérature et l'art, la médecine et la psychiatrie, la religion et la théologie... La mélancolie, par tradition cause de souffrance et de folie, est aussi, depuis Aristote, le tempérament des hommes marqués par la grandeur : les héros et les génies. Sa désignation même de " maladie sacrée ", implique cette dualité. Mystérieuse, la mélancolie l'est toujours, bien qu'elle soit surtout soumise de nos jours, sous le terme de " dépression ", à une analyse médico-scientifique. L'attitude mélancolique ne peut-elle pas aussi s'entendre comme une mise à distance de la conscience face au " désenchantement du monde " (Starobinski) ? Depuis certaines stèles antiques jusqu'à de nombreuses œuvres contemporaines, en passant par de grands artistes comme Dürer, La Tour, Watteau, Goya, Friedrich, Delacroix, Rodin ou Picasso, l'iconographie de la mélancolie, d'une richesse remarquable, offre une nouvelle approche de l'histoire du malaise saturnien et montre comment cette humeur sacrée a façonné le génie européen.

 

Anatomie de la mélancolie

Robert Burton

Broché: 463 pages

Editeur : Gallimard (septembre 2005)

Collection : Folio Classique

Langue : Français

Présentation de l'éditeur

Ce livre est la plus célèbre encyclopédie de la mélancolie : ce " mal anglais ", comme on l'appelle au XVIIe siècle, Robert Burton (1577-1640), savant d'Oxford, veut le soigner " à l'anglaise ", en évitant par-dessus tout l'oisiveté dont, en bon protestant, il fait la source de tous les maux. Des promenades dans la campagne, avec " l'épagneul de sa mélancolie " pour humer des pistes, et l'étude acharnée de tous les livres sur le sujet, travail d'une vie entière, dans la bibliothèque de Christ Church, " le plus florissant

collège d'Europe ", seront la meilleure cure apportée à sa propre maladie, donnant lieu de surcroît à l'écriture proliférante, baroque, en méandres multiples, de son grand ouvrage.

 

Problème XXX

Aristote, traduction: Andrea L. Carbone, Benjamin Fau 

Broché: 45 pages

Editeur : Allia (27 août 2004)

Langue : Français

Présentation de l'éditeur

Le Problème XXX, qui s'ouvre sur un célèbre parallèle entre génie et mélancolie, est un texte qui, malgré sa brièveté, a nourri depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours une riche tradition de commentaires au croisement de la médecine et de la philosophie. Nous proposons ici ce Problème dans son intégralité, ce qui permet de saisir comment le thème de la "bile noire" s'articule avec d'autres questions, qui toutes tournent autour du rapport entre le corps et l'intellect : "Pourquoi l'homme pense-t-il une chose et se retrouve-t-il à en faire une autre ?", "Pourquoi l'homme mérite-t-il plus la confiance que tout autre animal ?", Ou encore "Pourquoi des gens intelligents passent-ils leur temps à accumuler des biens au lieu de jouir de ceux qu'ils possèdent ?"

 

Soleil Noir. Dépression et mélancolie.

Julia Kristeva

Poche: 264 pages

Editeur : Gallimard (11 avril 2007)

Collection : Folio

Langue : Français

 

La Mélancolie au miroir

Jean Starobinski

Relié: 93 pages

Editeur : Julliard; Édition : Nouvelle édition (11 juillet 1997)

Langue : Français

 

Mélancolies : Livre d'images 

Maxime Préaud

Broché: 223 pages

Editeur : Klincksieck (30 septembre 2005)

Collection : Le génie de la mélancolie

Langue : Français

Présentation de l'éditeur

Lorsqu'il grave en 1514 l'ange de la Mélancolie soutenant sa tête de sa main, Albrecht Dürer donne du caractère mélancolique la plus belle définition graphique. Ainsi fixée par son chef-d'œuvre, l'attitude de l'ange apparaît de façon récurrente dans l'art, jusqu'à l'époque contemporaine. Maxime Préaud propose aux amateurs de curiosités un vagabondage d'image en nuage qui permet d'élargir et de préciser ce qu'est pour les artistes occidentaux, entre Dürer et Goya, l'idée de mélancolie.


Á suivre…
Tag(s) : #Peinture

Partager cet article

Repost 0