Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'illusion perdure

L'illusion perdure, c'est un fait! Faut-il s'en réjouir ou s'en attrister ? C' est une autre question. Encore faut-il savoir de quelle illusion on parle? En cette occurrence, l'étymologie latine ne nous est pas d'un grand secours. Illudere signifie se jouer de, ce qui renvoie l'illusion au pire du cote de la tromperie et au mieux du cote de l'erreur. Jusqu'à une période récente, la philosophie a repris a son compte cette signification latine de I' illusion déjà implicite chez Platon a travers sa célèbre allégorie de la Caverne. Le fait qu'une telle illusion perdure en dépit de toutes les avancées de la connaissance humaine peut être assimilée à une sorte de malédiction ontologique. A cet égard, I 'hypothèse cartésienne du malin génie est révélatrice d'un certain désespoir philosophique face a une telle capacité de résistance et d'adaptation de I' illusion. Pour la philo sophie rationaliste, 1'illusion est une diablesse... Pouvons-nous pourtant nous cantonner a cette approche trop négative de l'illusion? N'y a-t-il pas des raisons de se réjouir du fait que l'illusion perdure contre toutes les démonstrations scientifiques? Si l'on prend l'illusion dans son
sens psychologique et non plus ontologique, on peut considérer Ie fait qu' elle perdure comme une bonne nouvelle. En effet, au sens psychologique, l'illusion est voisine de la foi ou de l'espérance et en ce sens elle est de nature a favoriser l' énergie vitale des êtres humains. Nietzsche a été Ie premier philosophe a oser s'insurger contre Ie « diktat» de la vérité pour faire l'éloge de l'illusion. II a vu dans l' art la principale forme d'illusion psychologique, une illusion indispensable a la survie
même de l'espèce humaine. Et un peu plus tard, Bergson a défendu l'idée que 1'illusion pouvait être un antidote secrète par la nature pour contrer l'effet dissolvant et déprimant de l' intelligence. C'est la belle idée bergsonienne de la fonction fabulatrice se manifestant dans toutes les productions «spirituelles» de l'humanité qu'il s'agisse des mythes, des religions ou des romans. L'illusion perdure et c'est tant mieux, car elle continue d' enchanter un monde que les « ayatollah» de la raison ont cru désenchanter pour de bon!
«Heureusement que nous avons L'art pour ne pas mourir de La vérité. L 'art est une illusion, mais c'est une illusion qui rend heureux» Nietzsche.
Jean-Luc Berlet
Café philo au Saint René du 23 Août 2006
Tag(s) : #accordphilo

Partager cet article

Repost 0